Entreprendre sans détruire ou l’Écolonomie

Sortir du cercle vicieux de dégradation pour entrer dans un grand cercle vertueux : telle est la devise de l’écolonomie selon Emmanuel Druon. Pour cet entrepreneur de Lille et ses 125 collaborateurs au sein de l’entreprise Pocheco (production d’enveloppes), le pari n’est pas la rentabilité à n’importe quel prix ; mais le respect de la planète et des être humains.

Écologie + Économie = Écolonomie !
Depuis 20 ans, Pocheco permet de replanter 4 arbres pour 1 arbre consommé dans le cadre de sa production de plus de 2 milliards d’enveloppes. Plus de 2 millions d’arbres en Finlande ont donc été à l’initiative de cette belle entreprise. Par ailleurs, les enveloppes ne sont pas polluantes et respectent la règle du 0 déchet. En s’inspirant du cycle de la vie, Emmanuel Druon comprend que le déchet n’est pas une matière morte dont il faut se débarrasser. Le déchet est une ressource. Chez Pocheco, il n’y a pas de masque, de gants et de zone anti-explosifs car les matières premières non toxiques sont privilégiées.

Entreprendre n‘est donc plus une fin en soi pour gagner de l’argent, mais un formidable moyen d’éradiquer les cercles vicieux. D’un point de vue social, les salaires dans l’entreprise connaissent une variation de 1 à 4 seulement, sans distribution de dividendes pour les actionnaires. Le bénéfice est systématiquement ré-investit dans l’entreprise pour améliorer le confort au travail et baisser l’impact de l’entreprise sur l’environnement. La toiture est entièrement végétale pour récupérer l’eau de pluie et les panneaux photovoltaïques permettent une économie notoire sur l’électricité avec en prime la recharge des voitures électriques pour l’ensemble des salariés.

L’entrepreneur moderne doit donc être avant tout citoyen et responsable de son impact sur la planète et les être humains, dont il fait lui même parti dans le cycle de la vie. Entreprendre sans détruire c’est maintenant ! “Nous Occidentaux, avons épuisé la lithosphère et ses ressources fossiles, fissibles, minières et halieutiques. Les gens aussi sont épuisés. On peut encore produire et entreprendre mais sans détruire.” Lisez l’auteur de l’écolonomie, qui, au passage, a fait escale dans le Film Demain pour sa vision avant-gardiste de l’entrepreneuriat : Écolonomie, entreprendre sans détruire.